Horaires

Du lundi au Samedi

8 à 12h, puis 14h à 20h

Mon service financement sur mesure

Vos demandes de financement (CPF, CIF, ...) : de l’admission aux anciens

 

Découvrez l’ensemble de nos offres dédiées

aux dirigeants d’organismes de formation en France

CPF 2019 et monétisation, option « PTP » (le digne remplaçant du CIF) pour Projet de Transition Professionnelle

 

 

Le salarié comptabilisant 120 heures sur son CPF en 2018 détiendrait aujourd’hui en heures l'équivalent de 5000 euros. En 2019 avec la "monétisation en cours de ces heures" cela pourrait valoir 2250 euros.

 

La formation de moyenne à longue durée va tendre vers un marché davantage « low cost B2C mais digital également ». Un certain Confucius pourrait alors nous mettre en garde : "faire" favorise le mieux la mémorisation d'un apprentissage, arrive ensuite "dire + écrire", puis "voir + entendre" à la moyenne, "voir seulement" est faible et "entendre uniquement" l'est encore plus ! Savez-vous donc quelle action favorise le moins la mémorisation ? Il s'agirait de la lecture, quand elle est effectuée seule ;)

“J’entends et j’oublie, je vois et je me souviens, je fais et je comprends.” Espérons donc que les outils digitaux d’apprentissage n’oublient jamais le « je fais et je comprends ».

En effet, les meilleurs résultats d’évaluations des acquis à froid après formation semblent très liés à ce « je fais donc comprends et mémorise au mieux ».

 

Et les entreprises considérant la formation comme un investissement devraient continuer à orienter les salariés, même des personnes ayant un besoin moins prioritaires. Le métier de Responsable de Formation se rapprochera en partie de celui de « conseiller en formation et expert métier » : la capacité à organiser la veille efficace, à repérer les best practices du marché mais aussi de nouvelles offres innovantes seront des atouts considérables. Ces atouts considérables, nous continuons chez AMVi à les apprendre depuis des années.

 

Extrait de la synthèse pratique AMVi datant du 17 octobre 2018

CPF 2019 : CPF de transition et « PTP » (Projet de Transition Professionnelle, remplaçant du CIF) et démission « dispositif démissionnaire » - positionnement préalable pour adapter la durée des formations longues, « monétisation et OPCABAIA »

 

Comme professionnel et ou bénéficiaire de la formation continue, vous estimez vous suffisamment à jour et informé des impacts de la loi « choisir son avenir professionnel » ? Je vous propose un petit exercice :

 

1) Que veut dire et signifie « C P I R » ? « C’est pire » en phonétique ?.. mais qui le dira ?

2) Que veut dire et signifie « PTP » et l’expression « lettre de motivation PTP » connaîtra-t-elle le succès ?!

3) Une sanction peut aller jusqu’à l’annulation de la déclaration d’activité d’organisme de formation ?!

 

A compter du 31/12 2018, le CIF « congé individuel de formation » aura vécu. Il est remplacé par le dispositif « PTP » (Projet de Transition Professionnelle) qui sera validé et financé par une nouvelle commission (la Commission Paritaire Interprofessionnelle Régionale : CPIR).

 

Si vous suivez l’objectif de pouvoir mener à bien une formation longue, je recommande dès maintenant de mobiliser son compte personnel de formation (CPF) dans le cadre du dispositif du projet de transition professionnelle (PTP) : comme le DIF avant (devenu CPF) et le CIF qui pouvaient s’associer.

 

A la question « comment faire plus avec moins de moyens », le positionnement préalable est une des réponses efficaces de la loi « choisir son avenir » :

 

Extrait… « CPIR, commission paritaire interprofessionnelle régionale agréée (les Fongecif assureront cette mission jusqu'au 31/12 2019). Ces projets devront être validés par celle-ci, au vu d'un positionnement préalable pour adapter la durée du parcours. Un accompagnement CEP* pourra être aussi être réalisé. »

*CEP = Conseil en Evolution Professionnelle

 

A partir de 2019, les utilisateurs pourraient connaître (rapidement d’ailleurs) les droits qui s’offrent à eux. Il y aurait alors beaucoup moins de sigles et un tout à fait central avec ses options intéressante : le « CPF » (voir le site moncompteactivite.gouv et celui de la Caisse des Dépôts). En effet, vous aurez le choix entre le :

 

- le CPF, option « tout court » (avec code CPF à trouver en 2018, cf le site Défi métiers notamment)

 

- le CPF, option « avec abondement moyen »

 

- le CPF, option longue de transition

 

- le CPF, option longue de démission (Le Premier ministre a transmis aux partenaires sociaux une sorte d’ordre de « fixer à 5 ans la durée continue d’activité antérieure ouvrant droit à l’indemnisation chômage pour les salariés démissionnaires ayant un projet de reconversion professionnelle » … en cas d’échec jusqu’en janvier 2019, « le Gouvernement pourra mettre fin à l’agrément de la convention d’assurance chômage du 14 mai 2017 actuellement en vigueur -et en négociation- et fixer par décret en Conseil d’Etat les mesures d’application du régime d’assurance chômage, conformément au dernier alinéa de l’article L 5422-25 du Code du travail »)

 

La loi « choisir son avenir professionnel » devrait être efficace, mais pas tout de suite car 150 décrets environs vont paraître entre le 24 octobre et la mi-décembre 2018 (dont un est attendu plus que tout autre : la monétisation du CPF, CPF qui ne serait donc plus des « heures » mais bien des euros pour les options « tout court voire moyen »).

 

En résumé, la formation « à distance » sous toutes ses formes est tout à fait tendance !

 

Vous voulez en savoir davantage, la suite de cet article tient en 2 à 3 pages sur word (dont le contenu est rare à l’heure actuelle car elle est plus dédiée au questionnement) selon le plan évolutif suivant :

 

- Mais qu’en est-il du point de vue de l’utilisateur du CPF de transition

 

- En résumé et selon les points de vue.. ce positionnement c’est top ou bien nul

 

- Tout porteur de projet peut être concerné.. ce positionnement est central pour le process de décision du financement d’une formation de longue durée

 

- Comment effectuer la demande en pratique ? La lettre de motivation « PTP » aura-t-elle autant d’influence que son illustre prédécesseur ?

 

- Chez AMVi c’est très simple, en travaillant ensemble vous arriverez à vous tenir prêt(e) avant la bataille

 

Formez vos projets de financement de formation, avec notre pédagogie du projet professionnel.

Travaillant avec des clients particuliers et professionnels (les organismes de formation notamment), les candidats aux formations sont potentiellement des bénéficiaires et ces personnes chanceuses peuvent préparer leur projet professionnel avant même de recevoir un accord de financement !

 

En décidant d'investir sur les projets motivés via nos prestations à succès, les organismes de formation peuvent se positionner comme financiers de ces formations (en comparaison à "France compétences" dès 2019, le Fongecif, etc).

 

Entrons donc ensemble en formation du projet professionnel, avant tout financement d'une formation reconnue !

 

- Enfin, le jeu en vaut la chandelle

 

(…)

 

Ces CPIR (ancien Fongecif) ne devraient pas disposer de la gestion « de terrain » du CEP, mais il décidera en fonction notamment des « remontées du terrain » : ce qui impliquerait la création d'une nouvelle structure par les partenaires sociaux.

 

Les anciens Fongecif sont renommés certainement (CPIR, voire avec un nom supplémentaire à décider et éventuellement correspondant aux centaines de spécialistes du terrain des Fongecif).

 

Ce que deviendra le réseau des Fongecif restera bel et bien la "meilleure porte d’entrée" pour vos formations motivées de longue durée : que ce soit cette année, 2019 ou encore après

 

 

A vos projets.. dès 2018 ? prêt, Partez !

Droit à l'accompagnement ?

AMVi conseil en acquisition de competences et strategie de carriere 2018
596 KB
AMVi_conseil_en_acquisition_de_competences_et_strategie_de_carriere_2018.pdf
Chance de mes candidats au financement CIF CPF diagnostic AMVi
603 KB
Chance_de_mes_candidats_au_financement_CIF_CPF_diagnostic_AMVi.pdf